tamagotchi01

Tamagotchi

 

Dans la Collection : Tamagotchis de 1997 (import japonais) et de 2004 (version 1)

 

*************

Historique:

Un Tamagotchi est un animal de compagnie virtuel japonais. Ce nom est un mot-valise créé à partir des mots « œuf » (tamago) et « montre » (wotchi). Le jeu consiste à simuler l’éducation d’un animal à l’aide d’une petite console miniature, de la taille d’une montre, dotée d’un programme informatique.

Le fabricant de jouets nippon Bandai a sorti en 1996 un gadget qui, en appuyant sur des boutons situés autour d’un petit écran vidéo, permet de nourrir, laver et soigner l’animal virtuel pour qu’il « vive » le plus longtemps possible.

Le Tamagotchi est introduit en France par l’homme d’affaires Sébastien Breteau après que ce dernier l’a découvert sur les marchés de Hong Kong où il était expatrié.

En 2004 sort la version connexion. Cette nouvelle version permet de connecter les Tamagotchi entre eux. Puis dans les versions suivantes, il est possible de faire naitre de nouveaux spécimens. Quand les tamagotchi éclosent, ils deviennent mâle ou femelle, et pourront se rencontrer adultes et former des couples. Le moyen de connexion du tamagotchi est une cellule à infrarouge. Le Tamagotchi parent se retrouvera avec son bébé, à qui il laissera la place au bout d’un moment. On peut alors enchainer des générations de Tamagotchi. Dans les versions suivantes, il est aussi possible de se connecter sur le web pour récupérer des objets à offrir à son Tamagotchi.

De nombreux jeux vidéo tels que Nintendogs (2005) ont le même principe, c’est-à-dire élever et observer un animal.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.